Conditions générales

Conditions générales

Article 1er : Champ d’application

Ces conditions générales sont d’application aux contrats de voyage à forfait réservés à partir du 1er
juillet 2018 tels que définis par la Loi du 21 novembre 2017 relative à la vente de voyages à forfait, de
prestations de voyage liées et de services de voyage.

Article 2 : Information de la part de l’organisateur et du détaillant avant la conclusion du contrat de voyage à forfait (loi relative à la vente de voyages à forfait, art. 5, 1°)

2.1
L’organisateur ainsi que le détaillant communiquent au voyageur, avant qu’il ne soit lié par un
contrat de voyage à forfait, les informations standard légalement prévues ainsi que les informations
mentionnées ci-après dans le cas où elles s’appliquent au voyage à forfait :

1° les caractéristiques principales des services de voyage :

a) la ou les destination(s), l’itinéraire et les périodes de séjour, avec les dates et le nombre de
nuitées comprises ;
b) les moyens, caractéristiques et catégories de transport ;
c) les principales caractéristiques et la catégorie de l’accommodation en vertu des règles du
pays de destination ;
d) les repas fournis ;
e) les visites, les excursions ou les autres services compris dans le prix total convenu pour le
voyage à forfait ;
f) lorsque cela n’est pas clair, si les services de voyage seront fournis au voyageur en tant que
membre d’un groupe ;
g) la langue dans laquelle les autres services touristiques seront fournis ;
h) si le voyage est, d’une manière générale, adapté aux personnes à mobilité réduite

2° le prix total du voyage à forfait et, s’il y a lieu, tous les coûts supplémentaires que le voyageur peut
encore avoir à supporter ;

3° les modalités de paiement ;

4° le nombre minimal de personnes requis pour la réalisation du voyage à forfait et la date limite
pour une éventuelle résiliation du contrat au cas où ce nombre ne serait pas atteint ;

5° des informations d’ordre général concernant les conditions applicables en matière de passeports
et de visas, y compris la durée approximative d’obtention des visas, ainsi que des renseignements sur
les formalités sanitaires ;

6° la mention indiquant que le voyageur peut résilier le contrat moyennant le paiement de frais de
résiliation ;

7° des informations sur les assurances annulation et les assurances assistance.

2.2
Le professionnel veille à ce que le formulaire d’information standard approprié soit fourni au voyageur (loi relative à la vente de voyages à forfait, art. 6)

2.3
Les informations précontractuelles communiquées au voyageur font partie intégrante du contrat
de voyage à forfait. Elles ne peuvent pas être modifiées, sauf par accord commun des parties
contractantes. (loi relative à la vente de voyages à forfait, art. 8)

Article 3 : Information de la part du voyageur

3.1
La personne qui conclut le contrat de voyage à forfait doit fournir à l’organisateur et au détaillant
tous les renseignements utiles à propos de lui-même et de ses compagnons de voyage qui pourraient
influencer la conclusion du contrat ou le bon déroulement du voyage à forfait.

3.2
Si le voyageur fournit des renseignements erronés qui entraînent des coûts supplémentaires pour
l’organisateur et / ou le détaillant, ces coûts peuvent lui être portés en compte.

Article 4 : Le contrat de voyage à forfait (loi relative à la vente de voyages à forfait, art. 10-14)

4.1
1° Lors de la conclusion du contrat de voyage à forfait ou dans un délai raisonnable,
l’organisateur ou s’il y a un détaillant, ce dernier, fournit au voyageur une copie ou une confirmation
du contrat sur un support durable, comme par exemple un mail, un document papier ou un pdf.

2° Le voyageur est en droit de demander un exemplaire papier si le contrat de voyage à forfait est
conclu en la présence physique et simultanée des parties

4.2
Le contrat de voyage à forfait ou sa confirmation reprend l’ensemble du contenu de la convention, qui inclut toutes les informations visées à l’article 2 et les informations suivantes :

1° les exigences particulières du voyageur que l’organisateur a acceptées ;

2° que l’organisateur est responsable pour la bonne exécution du voyage à forfait et qu’il a un devoir
d’assistance ;

3° le nom de l’entité chargée de la protection contre l’insolvabilité et ses coordonnées ;

4° le nom, l’adresse, le numéro de téléphone et l’adresse électronique de l’organisateur, ou d’un
autre service par l’intermédiaire duquel le voyageur peut contacter rapidement l’organisateur pour
demander une aide s’il est en difficulté ou pour se plaindre de toute non-conformité éventuelle ;

5° l’obligation pour le voyageur de communiquer toute non-conformité qu’il constate lors de
l’exécution du voyage ;

6° des informations permettant d’établir un contact direct avec un mineur non accompagné ou la
personne responsable du mineur sur le lieu de séjour ;

7° des informations sur les procédures internes de traitement des plaintes ;

8° des informations sur la Commission de Litiges Voyages et sur la plate-forme de règlement en ligne
des litiges de l’UE ;

9° des informations sur le droit du voyageur de céder son contrat à un autre voyageur.

4.3
En temps utile avant le début du voyage à forfait, l’organisateur remet au voyageur :

1° les reçus nécessaires ;

2° les vouchers et billets seront remis à l’aéroport par l’accompagnateur Silk Voyage ;

3° les informations sur l’heure prévue de départ et, s’il y a lieu, l’heure limite d’enregistrement, les
heures prévues des escales, des correspondances et de l’arrivée.

Article 5 : Le prix

5.1
1° Après la conclusion du contrat de voyage à forfait, les prix ne peuvent être majorés que si le
contrat prévoit expressément cette possibilité.
2° Dans ce cas, le contrat de voyage à forfait précise de quelle manière la révision du prix est
calculée.
3° Les majorations de prix sont possibles uniquement si elles sont la conséquence directe d’une
évolution :
a) du prix du transport de passagers résultant de l’augmentation du coût du carburant ou d’autres
sources d’énergie, ou
b) du niveau des taxes ou redevances sur les services de voyage compris dans le contrat, imposées
par un tiers qui ne participe pas directement à l’exécution du voyage à forfait, y compris les taxes
touristiques, les taxes d’embarquement et de débarquement dans les ports et aéroports, ou
c) des taux de change en rapport avec le voyage à forfait.

4° Si la possibilité d’une majoration est prévue, le voyageur a droit à une réduction de prix
correspondant à toute baisse des coûts visés ci-dessus.

5.2
Si la majoration du prix dépasse 8 % du prix total, les règles concernant la modification s’appliquent.

5.3
Une majoration du prix n’est possible que si l’organisateur la notifie avec une justification et un calcul, sur un support durable, comme par exemple un mail, un document papier ou un pdf, et ce au plus tard vingt jours avant le début du voyage à forfait.

5.4
En cas de diminution du prix, l’organisateur a le droit de déduire ses dépenses administratives du remboursement dû au voyageur. À la demande du voyageur, l’organisateur apporte la preuve de ces
dépenses.

Article 6 : Paiement du prix du voyage

6.1
Sauf convention expresse contraire, le voyageur paye, à titre d’acompte, à la conclusion du voyage
à forfait, une fraction du prix total du voyage, tel que défini dans les conditions particulières de
voyage.

6.2
Sauf convention contraire dans le contrat de voyage à forfait, le voyageur paye le solde du prix au
plus tard 6 semaines avant le départ.

6.3
Dans le cas où le voyageur, après avoir été mis en demeure, resterait en défaut de payer l’acompte
ou le prix du voyage qui lui est dûment réclamé, l’organisateur et/ou le détaillant a le droit de résilier
de plein droit le contrat qui le lie au voyageur et de mettre les frais à charge de celui-ci.

Article 7 : Cessibilité du contrat de voyage à forfait

7.1
Le voyageur peut céder le contrat de voyage à forfait à une personne satisfaisant à toutes les
conditions applicables à ce contrat, à condition :

1° d’en informer l’organisateur et éventuellement le détaillant via un support durable comme par
exemple un mail, un document papier ou un pdf, le plus rapidement possible et au plus tard 7 jours
avant le début du voyage à forfait et
2° de supporter les frais supplémentaires éventuels occasionnés par cette cession.

7.2
Celui qui cède le voyage à forfait et celui qui le reprend sont solidairement responsables du
paiement du solde du prix ainsi que des frais supplémentaires éventuels occasionnés par cette
cession. L’organisateur informe celui qui cède le voyage des coûts de la cession.

Article 8 : Autres modifications par le voyageur

L’organisateur et / ou le détaillant peuvent porter en compte au voyageur tous les frais résultant
d’autres modifications demandées par celui-ci et acceptées par l’organisateur et/ou le détaillant.

Article 9 : Modifications au contrat par l’organisateur avant le voyage

9.1
L’organisateur ne peut pas, avant le début du voyage à forfait, modifier unilatéralement les
clauses du contrat de voyage à forfait autres que le prix à moins que :

1° l’organisateur ne se soit réservé ce droit dans le contrat, et

2° la modification ne soit mineure, et

3° l’organisateur n’en informe le voyageur sur un support durable, comme par exemple un mail, un
document papier ou un pdf.

9.2
Si, avant le début du voyage à forfait, l’organisateur se trouve contraint de modifier, de façon
significative, une ou plusieurs des caractéristiques principales des services de voyage ou s’il ne peut
pas satisfaire aux exigences particulières du voyageur qui sont confirmées ou s’il propose
d’augmenter le prix du voyage à forfait de plus de 8 %, il doit informer le voyageur :

1° des modifications proposées et de leurs répercussions sur le prix du voyage à forfait ;

2° du fait que le voyageur pourra résilier le contrat sans payer de frais de résiliation, à moins qu’il
n’accepte les modifications proposées ;

3° du délai dans lequel il doit communiquer sa décision à l’organisateur ;

4° du fait que si le voyageur n’a pas accepté expressément la modification proposée dans le délai visé
il est automatiquement mis fin au contrat, et

5° s’il y a lieu, du voyage à forfait alternatif proposé ainsi que de son prix.

9.3
Lorsque les modifications du contrat de voyage à forfait ou le voyage à forfait de substitution
entraînent une baisse de qualité du voyage à forfait ou de son coût, le voyageur a droit à une
réduction de prix adéquate.

9.4
Si le contrat de voyage à forfait est résilié conformément à l’article §2 et que le voyageur
n’accepte pas d’autre voyage à forfait, l’organisateur rembourse le voyageur de tous les paiements
effectués au plus tard quatorze jours après la résiliation du contrat.

Article 10 : Résiliation par l’organisateur avant le voyage

L’organisateur peut résilier le contrat de voyage à forfait :

10.1
si le nombre de personnes inscrites pour le voyage à forfait est inférieur au nombre minimal
indiqué dans le contrat et que l’organisateur notifie la résiliation du contrat au voyageur dans le délai
fixé par le contrat, mais au plus tard :

a) vingt jours avant le début du voyage à forfait dans le cas de voyages dont la durée dépasse six
jours ;
b) sept jours avant le début du voyage à forfait dans le cas de voyages dont la durée est de deux à six
jours ;
c) 48 heures avant le début du voyage à forfait dans le cas de voyages ne durant pas plus de deux
jours, ou

10.2
Dans ces cas, l’organisateur rembourse le voyageur des paiements effectués pour le voyage à
forfait, sans être tenu à un dédommagement supplémentaire.

Article 11 : Résiliation par le voyageur

11.1
1° Le voyageur peut résilier le contrat de voyage à forfait à tout moment avant le début du
voyage à forfait. Lorsque le voyageur résilie, il peut lui être demandé de payer à l’organisateur des
frais de résiliation.
2° Le contrat de voyage à forfait peut stipuler des frais de résiliation standard, calculés en fonction de
la date de résiliation du contrat avant le début du voyage à forfait et des économies de coûts et des
revenus escomptés du fait de l’utilisation alternative des services de voyage.
3° En l’absence de frais de résiliation standard, le montant des frais de résiliation correspond au prix
du voyage à forfait moins les économies de coûts et les revenus escomptés du fait de l’utilisation
alternative des services de voyage.

11.2
1° Le voyageur a cependant le droit de résilier le contrat de voyage à forfait sans payer de frais
de résiliation, si des circonstances exceptionnelles et inévitables, survenant au lieu de destination ont
des conséquences importantes sur l’exécution du voyage à forfait ou sur le transport des passagers
vers le lieu de destination.
2° En cas de résiliation du contrat de voyage à forfait en vertu du présent article, le voyageur a droit
au remboursement intégral des paiements effectués au titre du voyage à forfait mais pas à un
dédommagement supplémentaire.

11.3
L’organisateur rembourse tous les paiements effectués par le voyageur ou en son nom endéans
les quatorze jours, le cas échéant diminués des frais de résiliation.

Article 12 : Non–conformité pendant le voyage

12.1
Le voyageur informe l’organisateur, sans retard de toute non-conformité constatée lors de
l’exécution d’un service de voyage inclus dans le contrat de voyage à forfait.

12.2
Si l’un des services de voyage n’est pas exécuté conformément au contrat de voyage à forfait,
l’organisateur remédie à cette non-conformité, sauf si cela :

1° est impossible, ou
2° entraîne des coûts disproportionnés, compte tenu de l’importance de la non-conformité et de la
valeur des services de voyage concernés.
3° Si l’organisateur ne remédie pas à la non-conformité, le voyageur a droit à une réduction de prix
ou un dédommagement conformément à l’article 15.

12.3
1° Si l’organisateur ne remédie pas à la non-conformité dans un délai raisonnable fixé par le
voyageur, celui-ci peut y remédier lui-même et réclamer le remboursement des dépenses
nécessaires.
2° Il n’est pas nécessaire que le voyageur précise un délai si l’organisateur refuse de remédier à la
non-conformité ou si une solution immédiate est requise.

12.4
1° Si une part importante des services de voyage ne peut être fournie comme prévu,
l’organisateur propose, sans supplément de prix pour le voyageur, d’autres arrangements, si possible
de qualité égale ou supérieure.
2° Si les autres arrangements proposés donnent lieu à un voyage à forfait de qualité inférieure,
l’organisateur octroie au voyageur une réduction de prix appropriée.
3° Le voyageur ne peut refuser les autres arrangements proposés que s’ils ne sont pas comparables à
ce qui avait été prévu dans le contrat de voyage à forfait ou si la réduction de prix octroyée n’est pas
appropriée.

12.5
1° Lorsqu’une non-conformité perturbe considérablement l’exécution du voyage à forfait et que
l’organisateur n’y remédie pas dans un délai raisonnable fixé par le voyageur, ce dernier peut résilier
le contrat de voyage à forfait sans payer de frais de résiliation et demander, le cas échéant, une
réduction de prix et/ou un dédommagement.
2° Si le voyage à forfait comprend le transport de passagers, l’organisateur fournit également au
voyageur le rapatriement.
3° S’il s’avère impossible de proposer d’autres arrangements ou si le voyageur refuse les autres
arrangements proposés, le voyageur a droit, s’il y a lieu, à une réduction de prix et/ou à un
dédommagement, également sans résiliation du contrat de voyage à forfait.

12.6
Lorsqu’il est impossible, en raison de circonstances exceptionnelles et inévitables, d’assurer le
retour du voyageur comme prévu dans le contrat de voyage à forfait, l’organisateur supporte les
coûts de l’hébergement nécessaire pour une durée maximale de trois nuitées par voyageur.

12.7
La limitation des coûts, visés dans §6, ne s’applique pas aux personnes à mobilité réduite, aux
personnes les accompagnant, aux femmes enceintes, aux mineurs non accompagnés, ni aux
personnes nécessitant une assistance médicale spécifique, à condition que l’organisateur ait été
prévenu de leurs besoins particuliers au moins 48 heures avant le début du voyage à forfait.

12.8
L’organisateur ne saurait invoquer des circonstances exceptionnelles et inévitables pour limiter
sa responsabilité si le prestataire de transport concerné ne peut se prévaloir de telles circonstances
en vertu de la législation applicable de l’Union européenne.

12.9
Le voyageur peut adresser des messages, demandes ou plaintes en rapport avec l’exécution du
voyage à forfait directement au détaillant par l’intermédiaire duquel il a acheté le voyage à forfait. Le
détaillant transmettra immédiatement ces messages, demandes ou plaintes à l’organisateur.

Article 13 : Responsabilité du voyageur

Le voyageur répond du préjudice causé à l’organisateur et/ou au détaillant, à leurs préposés et / ou à
leurs représentants, par sa faute ou à la suite de la non-exécution de ses obligations contractuelles.

Article 14: Responsabilité de l’organisateur ou du professionnel

14.1
L’organisateur est responsable de l’exécution des services de voyage compris dans le contrat de
voyage à forfait, indépendamment du fait que ces services soient exécutés par lui-même ou par
d’autres prestataires de services de voyage.

14.2
Lorsque l’organisateur est établi en dehors de l’Espace économique européen, le détaillant établi
dans un État membre est soumis aux obligations imposées aux organisateurs sauf s’il apporte la
preuve que l’organisateur remplit les conditions stipulées dans la loi du 21 novembre 2017.

Article 15 : Réduction de prix et dédommagement

15.1
Le voyageur a droit à une réduction de prix appropriée pour toute période de non-conformité
des services fournis, sauf si l’organisateur prouve que la non-conformité est imputable au voyageu

15.2
Le voyageur a droit à un dédommagement approprié de la part de l’organisateur pour tout
préjudice subi en raison de la non-conformité des services fournis. Le dédommagement est effectué
sans retard.

15.3
Le voyageur n’a droit à aucun dédommagement si l’organisateur prouve que la non-conformité
est due :

1° au voyageur ;

2° à un tiers étranger à la fourniture des services de voyage compris dans le contrat de voyage à forfait et que cette non-conformité revêt un caractère imprévisible ou inévitable, ou

3° à des circonstances exceptionnelles et inévitables.

Article 16 : Obligation d’assistance

16.1
L’organisateur apporte sans retard une assistance appropriée au voyageur en difficulté
notamment :

1° en fournissant des informations utiles sur les services de santé, les autorités locales et l’assistance
consulaire ;

2° en aidant le voyageur à effectuer des communications à distance et à trouver d’autres
arrangements de voyage.

16.2
L’organisateur est en droit de facturer cette assistance si cette difficulté est causée de façon
intentionnelle par le voyageur ou par sa négligence. Le prix facturé ne dépasse en aucun cas les coûts
réels supportés par l’organisateur.

Article 17 : Procédure de plaintes

17.1
Si le voyageur a une plainte avant le départ, il doit l’introduire le plus vite possible sur un support
durable auprès de l’organisateur ou du détaillant.

17.2
Les plaintes qui surviennent durant l’exécution du contrat de voyage à forfait doivent être
introduites le plus vite possible sur place, de manière appropriée et pouvant servir de preuve, afin
qu’une solution puisse être recherchée.

17.3
Si une plainte n’a pas été résolue sur place de façon satisfaisante ou qu’il était impossible au
voyageur de formuler sa plainte sur place, il devra l’introduire au plus tard un mois après la fin du
contrat de voyage à forfait auprès de l’organisateur ou du détaillant au moyen d’un support durable.

Article 18 : Procédure de conciliation

18.1
En cas de contestation, les parties doivent d’abord tenter de trouver un arrangement à l’amiable
entre eux.

18.2
Si cette tentative de règlement à l’amiable n’a pas réussi, chacune des parties concernées pourra
s’adresser au secrétariat de l’asbl Commission de Litiges Voyages pour entamer une procédure de
conciliation. Toutes les parties doivent marquer leur accord.

18.3
Le secrétariat procurera aux parties un règlement de conciliation et un « accord de conciliation ».

18.4
Conformément à la procédure décrite dans le règlement, un conciliateur impartial prendra contact
avec les parties pour poursuivre une conciliation équitable entre elles.

18.5
L’accord éventuellement atteint sera acté dans une convention liant les parties.

Article 19 : Arbitrage ou Tribunal

19.1
Si aucune procédure de conciliation n’a été entamée ou si celle-ci a échouée, la partie
demanderesse peut engager une procédure d’arbitrage devant la Commission de Litiges Voyages ou
une procédure devant le tribunal.

19.2
Le voyageur, qu’il soit partie demanderesse ou partie défenderesse, n’est jamais obligé d’accepter
la compétence de la Commission de Litiges Voyages.

19.3
L’organisateur ou le détaillant qui est partie défenderesse ne pourra refuser une procédure
d’arbitrage que si les montants revendiqués dépassent les 1 250 euros. Il dispose pour cela d’un délai
de 10 jours civils à dater de la réception de la communication sur support durable, signalant
l’ouverture d’un dossier d’un montant de 1 250 euros ou plus à la Commission de Litiges Voyages.

19.4
Cette procédure d’arbitrage est soumise à un règlement des litiges, et ne peut être entamée
qu’après l’introduction d’une plainte auprès de l’entreprise même dès qu’il s’avère qu’une solution
amiable n’a pu être trouvée ou dès que 4 mois se sont écoulés à partir de la fin (prévue) du voyage
(ou éventuellement à partir de la prestation qui a donné lieu au litige).

19.5
Les litiges concernant les dommages corporels ne peuvent être réglés que par les tribunaux.

19.6

Le collège arbitral, composé paritairement, rend une sentence contraignante et définitive,
conformément au règlement des litiges. Aucun appel n’est possible.

Laatste wijzigingen Algemene Voorwaarden: 01-02-2018

Bijlage 1 – Deel A.-Standaardinformatieformulier voor pakketreisovereenkomsten

De combinatie van reisdiensten die u wordt aangeboden, is een pakket reis in de zin van Richtlijn (EU)2015/2302, omgezet door de wet van 21 november 2017 betreffende de verkoop van pakketreizen, gekoppelde reisarrangementen en reisdiensten.

Bijgevolg kunt u aanspraak maken op alle EU-rechten die voor pakketreizen gelden. Silk Voyage is ten volle verantwoordelijk voor de goede uitvoering van de volledige pakketreis.

Silk Voyage beschikt ook over de wettelijke verplichte bescherming om u terug te betalen en, indien het vervoer in de pakketreis is inbegrepen, te repatriëren ingeval zij insolvent wordt.

Meer informatie over basisrechten krachtens Richtlijn (EU) 2015/2302.

Secretariaat van de Geschillencommissie Reizen:

telefoon: 02 277 62 15 of 02 277 61 80 (9u tot 12 u)
fax: 02 277 91 00
City Atrium, Vooruitgangstraat 50, 1210 Brussel
e-mail: reisgeschillen@clv-gr.be

Mot de passe perdu ?